Primes pour les personnels permanents techniques : un meilleur équilibre

L’année dernière, la partie variable des salaires des permanents techniques et commerciaux (primes mensuelles et trimestrielles) avait été contestée par la C.A.T. pour l’ensemble des salariés concernés (cadres et agents de maîtrise).

Nous avions été amenés à alerter de la situation le Conseil de Prud’hommes et avions obtenu le retrait des avenants de rémunération pour tous les salariés qui avaient refusé ces modifications.

Il se sont vus appliquer les dispositions antérieures et s’en félicitent aujourd’hui.

Cette année, la direction a peut-être retenu nos observations puisqu’elle propose des avenants s’appuyant sur des critères plus cohérents pour les salariés techniques en particulier s’appuyant sur la qualité et les résultats financiers, qui restent indispensables pour le fonctionnement et la survie de l’entreprise (qualité publicité, qualité courrier, badgage cohérent et résultat d’exploitation).

Bien que toutes les données ne soient pas disponibles pour connaître la faisabilité des objectifs, ce qui laisse la possibilité d’une contestation ultérieure sur la base d’un consentement pas suffisamment éclairé, il nous apparaît que les critères sont nettement plus clairs et basés sur des leviers réellement gérables par les personnels techniques.

En cas de difficulté, n’hésitez pas à faire appel à la C.A.T. soit par l’intermédiaire de nos délégués, soit sur le site dans la rubrique d’aide (en haut d’écran).

10 pensées sur “Primes pour les personnels permanents techniques : un meilleur équilibre

  • 13 février 2018 à 21 09 10 02102
    Permalink

    À quand la prime pour mes distributeur utilisant bien la badgeuse ou ayant des secteurs à 100 %

    • 13 février 2018 à 21 09 45 02452
      Permalink

      Bonjour,

      C’est pas dans l’air du temps!

      En même temps, cela pose toujours la question d’une prime versée pour un travail pour lequel le salarié est déjà payé.

      Utiliser la badgeuse, c’est aussi être assuré d’être payé plus cher que celui qui ne l’utilise pas.

      Si la DRH faisait son travail, tous les distributeurs seraient comme vous et il serait certainement plus facile de négocier de nouveaux avantages.

  • 15 février 2018 à 22 10 18 02182
    Permalink

    Arrêtez de voir que le personnel permanent intéresse vous un peu plus des distributeurs pour les salaires les primes les frais de route des temps repères plus décent même si on est payé au temps badge combien de temps encore.

    • 18 février 2018 à 1 01 02 02022
      Permalink

      C’est amusant, cet article est un des rare qui traitent des permanents, et nous ne faisons pas de différence entre les distributeurs et les permanents, et surtout, il n’y a pas lieu de les opposer, ils sont salariés et auront notre aide en cas de besoin.

      Les permanents ont besoin des distributeurs et l’inverse est vrai également.

  • 16 février 2018 à 19 07 09 02092
    Permalink

    Je comprends pas trop votre points de vue la dessus ca veux dire quoi une prime versée pour un travail pour lequel le salarié est déjà payé
    Si je comprend bien les personnel permanent technicien ne sont pas payé
    Et justement si on utilise bien la badgeuse ne serait-il pas mieux de motivé les troupes en les félicitant avec une prime et justement encouragé les autre à l utilisant car ils verraient (le personnel non utilisateurs de la badgeuse) qu ils y a des avantages à l utiliser
    Du moins c est mon opinion malheureusement j ai pas la même intelligence que certains à 1er vu mais mon but n est pas de critiquer la mentalité des personnes non plus

    P.s. pouvez vous me dire dans la rubrique aide au distributeur qui contacter pour avoir de l aide sur certains disfonctionnements concernant du personnel hiérarchique entre autre
    Merci de votre reponse

    • 17 février 2018 à 18 06 12 02122
      Permalink

      Bonjour,

      Nous ne sommes pas du tout contre une prime versée, si cela pouvait être obtenu, ce serait bien entendu un plus pour tout le monde et nous ne pouvons évidement pas être contre.

      Mais la direction a toujours indiquée que le distributeur était payé pour distribuer et qu’il était donc déjà rémunéré pour cela. Il n’y aurait donc pas lieu a verser une prime si il ne faisait que son travail.

      C’est donc le point de vue de la direction.

      Nous sommes favorables à un encouragement pour ceux qui seraient identifiés comme étant de bons éléments, le problème réside aussi dans la manière d’apprécier cette performance car il ne faudrait pas que ce soit versé « à la tête du client » ou que que cela favorise certains sur des critères discutables.

      Il faudrait donc un outil de mesure qui permette de récompenser d’une manière juste et équitable.

      Dans le passé, cette prime a existé mais elle s’est vite révélée mal utilisée et génératrice de tensions car les modalités n’étaient pas claires.

      Nous ne sommes donc pas contre, mais cela semble difficile à négocier en ce moment tant le nombre de chantiers de négociations sont nombreux.

      En ce qui concerne votre dernière question, vous pouvez poser votre question et vous serez orienté ensuite sur la bonne personne.

  • 18 février 2018 à 10 10 34 02342
    Permalink

    Mais la direction sais que sans nous il serait rien
    il faut savoir que si un jour y a une grève générale des distributeur (ce sue j attends avec impatience) il n y aurait plus d argent pour payé leurs prime et encore moins pour payé leurs super vacances
    Ceci n est pas un appel à la grève justement c est toujours mon point de vue et je reste courtois à ce sujet je dit juste si un ou plusieurs collègue on besoin d aide je me joindrai volontiers à eux en soutient

    • 18 février 2018 à 15 03 53 02532
      Permalink

      C’est sur, les responsables ne peuvent rien faire sans les distributeurs et inversement.

      Mais il ne faut pas être jaloux des primes, la plupart des responsables ne les touchent pas ou pas souvent, alors vous seriez déçue que ce système vous soit appliqué.

      Il faut peut être trouver ici, la raison de la démotivation d’une partie des permanents du réseau.

      En ce qui concerne une éventuelle grève, les organisations syndicales peuvent, sous certaines conditions, revendiquer et appeler à cesser le travail. C’est déjà arrivé dans l’entreprise pour des revendications collectives.

      En ce qui concerne les revendications individuelles ou un soutient à un salarié, il est préférable d’utiliser la voie judiciaire avec l’aide d’un juriste. Nous accompagnions ainsi des salariés pour obtenir gain de cause devant les conseils de Prud’hommes après avoir constitué un dossier solide.

      Les revendications actuelles font parfois l’objet de négociations et toutes les catégories de salariés sont concernées par des litiges individuels (cadres, agents de maîtrise, ouvriers et techniciens).

  • 18 février 2018 à 17 05 41 02412
    Permalink

    J ai pas dot que j étais jalouse des prime au contraire je suis content pour eux
    Je dis juste un petit coup de pousse à notre porte monnaie seraient une bonne motivation
    Après je sais que je suis une grande gueule et que je dis tous haut ce que les gens pensent tous bas et c est ma nature
    Apres je sais que vous les syndicats vous faite énormément pour nous et je tiens à vous remercier et pour ceux qui n osent pas je le faient à leur place
    Après juridiquement ce sais que une entreprise n est pas parfait et je sais de quoi je parle j ai eu moi même une entreprise pendant 15 ans dans le secteurs équestre

    • 18 février 2018 à 18 06 04 02042
      Permalink

      Vous avez raison de vous exprimer, et ce que vous demandez est légitime.

      Vous comprenez également toute la difficulté d’obtenir mieux, de gérer les priorités et d’avancer pas à pas.

Commentaires fermés.

Support