Triste histoire en pays de Loire

Un salarié lourdement handicapé, manutentionnaire avec un poste adapté, arrive cet été à Angers après 17 années de bons et loyaux services dans un centre de la Loire atlantique, suite à une mutation, à sa demande.

Tout aurait pu continuer à bien se passer s’il n’avait été décidé de l’affecter exclusivement à la préparation des tournées, poste particulièrement difficile étant donné le poids à déplacer, et surabondamment que le matériel adapté, financé pour lui, n’était resté sur son centre d’origine.

Victime d’un mal de dos paralysant, conséquence directe de son travail, son médecin n’a eu d’autre choix que de lui prescrire un arrêt de travail.

A son retour, le médecin du travail prescrit une limitation à 3 demis journées de manutention par semaine, et indique qu’il convient de varier les activités.

Mais, sur cet établissement où on lui avait déjà fait sentir qu’il n’était pas le bienvenu, il a tout simplement été décidé d’ignorer l’avis du médecin du travail.

Devant cette situation, le médecin, qui n’avait pas vu ça pendant toute sa carrière, se déplaça sur place et se voyait confirmer un refus catégorique du chef d’établissement. Elle a immédiatement transmis le dossier à la CARSAT et à l’inspection du travail, mais le mal est fait.

Elle a dû prononcer l’inaptitude totale du salarié à son poste pour qu’il ne puisse plus être en danger permanent.

Voici donc un salarié qui reste aujourd’hui chez lui, tout simplement parce que l’entreprise n’a pas respecté un avis, pourtant impératif, du médecin du travail.

Bien entendu, la CAT a immédiatement pris le dossier en charge et a demandé qu’une commission d’enquête du Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail soit constituée afin de déterminer les causes de ce dysfonctionnement.

Par ailleurs, nous veillerons attentivement à ce que des solutions compatibles avec l’état de santé du salarié soient trouvées rapidement et qu’il puisse reprendre son activité.

philippe Viroulet

Admin

20 pensées sur “Triste histoire en pays de Loire

  • 16 octobre 2017 à 7 07 13 101310
    Permalink

    Bonjour
    sa vous étonne moi pas ma femme n avait pas le droit de portée les charges lourdes
    et ont lui as enlevée le manutentionnaire voila la politique d adrexo

  • 16 octobre 2017 à 19 07 52 105210
    Permalink

    bonjour .surpris je pensais qu’adrexo avait une politique pour le handicape j ai du me tromper……. cordialement.

  • 17 octobre 2017 à 16 04 28 102810
    Permalink

    bonjour moi ma femme a chuté en passant les pubs et a été licenciée pour handicap (fracture du nez arcade sourcilière, épaule, opération au bout de 3 ans licenciement sans passer par une commission d adrexo). Rente 12 pour cent payée, la moitie salaire 250e par trimestre même pas eu un emploi handi.
    on la laissé sur le carreau après 8 ans de bons et loyaux services
    aucun emploi pour elle, c’est ça l’aide aux handicapés

  • 17 octobre 2017 à 21 09 26 102610
    Permalink

    bonsoir

    franchement je trouve sa honteux je suis travailleur handicapé et je suis suivie pas la sécurité social tout les 6 mois .je pense que la politique de adrexo n’est pas bonne pour les travailleurs handicapé il me semble que adrexo touche de l’argent ou alors moins de charge je sais plus ,mais on ne peut pas laissé cette personne dans des conditions de travail inappropriée le concernant la cat doit intervenir et ne pas lâcher l’affaire. je pense que la societe adrexo en agissant de la sorte , ça voudrais dire que un travailleur handicapé ne vaut rien ,na pas de rendement ,je pense que c’est le contraire les handicapés en travaillant oublient leur handicap c’est le cas pour moi .pas une seule hernie depuis 1 ans .

  • 18 octobre 2017 à 13 01 52 105210
    Permalink

    bj,
    Je ne connais pas les lois sur le handicap. Je devrais les connaitre et je vais me documenter.
    Il est vrai, en tout cas, vu le nombre de documents sur le handicap qu’Adrexo nous joint evec nos fiches de salaire, on pourrait penser que notre entreprise se soucie des travailleurs handicapés. Vu les quelques commentaires ci dessus, il en ait rien. C’est honteux et dommageable pour la façade de la société.
    Je ne sais pas mais j’émets ce qui me vient à l’esprit pour remédier à ces situations: il est il possible de porter plainte au pénal ou au civil sur ces agissements de l’entreprise pour ces travailleurs handicapés?
    Je trouve étrange que sur ce sujet, mon cher Philippe, vous soyez peu « bavard ». Ce sujet vous dérange peu être. Moi, il m’interpelle (j’en reparlerai peu être dans quelques mois pour mon épouse).
    Philippe, ne voyez pas d’attaque personnelle. il me semble que TOUS les syndicats devraient « monter » au créneau lors de conflits concernant nos amis handicapés. Courage à eux.
    Cordialement,

    • 18 octobre 2017 à 13 01 59 105910
      Permalink

      Bonjour,

      Oh non, je ne suis pas du tout gêné et même si rien n’est indiqué sur ce site, des actions fortes sont en cours.

      J’espère que nos collègues syndicalistes des autres organisations sauront se montrer solidaires pour ce dossier et les autres !

  • 18 octobre 2017 à 18 06 10 101010
    Permalink

    bonjour helas pas beaucoup de reponses aux commentaires si dessus

  • 18 octobre 2017 à 22 10 32 103210
    Permalink

    Bonsoir,
    « Pas beaucoup de réponses aux commentaires ci dessus » dis tu Marc.
    Mais, reconnaissons en toute bonne foi qu’il y a quelques collègues qui se prononcent sur le sujet très délicat du handicap. Je suis certain, que dans mon « point relai » où je travaille, il n’y a pas beaucoup de collègues informés de tout ceci.
    Le site de la CAT a le mérite que, nous distributeurs, puissions avoir des informations sur l’entreprise et la possibilté de dialoguer sans animosité. C’est un énorme progrès et il faut en remercier la CAT.
    Cordialement,

  • 19 octobre 2017 à 10 10 44 104410
    Permalink

    Il est urgent et pour des raisons de sécurité de manutention, de remplacer, mon (les) chariots afin d’assuré une distribution fluide et égale au temps de distribution de la Badgeuse . ( la structure de l’emplacement des roues avant du chariots, est trop précaire face à l’utilité permanent ( il faut savoir qu’ un chariots moins chargé oblige la plus par de mon temps à faire + de va et viens , pour reconditionner le chariots, sachent que l’emplacement de stationnement pour des raisons pratiques de distribution est très difficile, surtout le plus souvent quand la qualité du conditionnement des paquets de pub est trop lourd. (Donc pour une meilleur qualité de distribution de santé de temps et éventuellement dans faire + : il serait bien de revoir le poids des paquets de pub, et la qualité de la ‘structure’ du chariots.)

    • 19 octobre 2017 à 12 12 25 102510
      Permalink

      C’est sur, le matériel est nécessaire pour effectuer une bonne distribution.

      Des chariots neufs arrivent dans les centres et l’entreprise projette d’étudier un système plus ergonomique. A suivre…

  • 19 octobre 2017 à 11 11 20 102010
    Permalink

    bonjour je ne critique pasle cat car je suis assidu et j ai toujours eu de bonnes reponses a mes questions voir mes commentaires toutes mes exuces si je vous ai froisser merci

    • 19 octobre 2017 à 20 08 18 101810
      Permalink

      Salut, Marc
      Tu ne m’as pas du tout froissé bien au contraire. J’apprécie énormément le dialogue. Ma réponse a ton message voulait simplement dire, en gros, que très peu de nos collègues distributeurs pratiquent peu l’informatique ou qu’il ne cherche pas d’infos sur l’entreprise comme toi et moi le faisons.
      En conclusion, continuons de poser nos questions(Philippe répond très rapidement et même le dimanche, ce qui est formidable) et espérons que nos collègues découvrent le site de la CAT.
      je te souhaite une bonne soirée.
      Cordialement,

  • 21 octobre 2017 à 16 04 41 104110
    Permalink

    bonjour .pour rajouter aux commentaires de Samuel c est tout a fait vrai pour les chariots de distribution. Il serait bien de voir aussi nos tenus de travail, car en Bretagne il pleut souvent et la pas de tenu fiable contre les intempéries. Cordialement

    • 21 octobre 2017 à 18 06 14 101410
      Permalink

      Bonjour,

      L’entreprise n’a jamais été très forte sur les tenues, j’imagine que c’est à cause des changements fréquents de distributeurs qui génère un coût important.

    • 21 octobre 2017 à 18 06 15 101510
      Permalink

      Mais c’est une demande fréquente de la CAT qui s’inscrit aussi dans le cadre de la sécurité au travail.

  • 22 octobre 2017 à 9 09 36 103610
    Permalink

    merci a vous

  • 22 octobre 2017 à 12 12 09 100910
    Permalink

    bonjour pourtant a mediapost il ont des blousons que faire l hiver avec un manches courtes et question a voir merciun coup vent qui tient la sueur aussi mouiller a l exterieur qu a l interiuer

    • 22 octobre 2017 à 13 01 41 104110
      Permalink

      Eh oui, mais l’entreprise n’a pas la même taille et pas les mêmes moyens.

      En plus, ce concurrent fait désormais distribuer de plus en plus par la poste et utilise donc de moins de salariés, surtout en zone rural, ce qui n’est pas le cas d’Adrexo.

      Mais votre demande est légitime et nous la portons régulièrement à la direction.

  • 22 octobre 2017 à 17 05 50 105010
    Permalink

    rebonjour merci de vos reponses le dimanche et de votre disponibilitee

Commentaires fermés.

Support